Quand venir voir un ostéopathe?

 

     L’ostéopathie est une médecine préventive qui enlève ou diminue les tensions et pertes de mobilité que nous emmagasinons chaque jour. Elle n’a donc normalement pas la vocation de traiter des douleurs ou dysfonctions, mais bien d’empêcher leur survenue. Ainsi, il est toujours bon de voir un ostéopathe.

 

        Malheureusement trop peu de patients arrivent pour la première fois chez l’ostéopathe pour une prise en charge préventive. Notre rythme de vie et notre culture ne nous impliquent pas assez dans notre recherche de santé et de bien être à long terme, et on ne se prend en charge que quand un mal s’est installé, parfois même on tient encore jusqu’à ce que le corps craque, avec des douleurs déjà présentes depuis des mois.

 

        Dans la majeure partie des cas, l’ostéopathie sera rapidement efficace pour ce qui est de faire disparaître la douleur, mais pour éviter que celle-ci ne devienne chronique il faudra travailler la cause, souvent loin de la douleur initiale, et multifactorielle : cela demande un vrai travail de fond.

 

         Quelle que soit la raison qui vous amène chez l’ostéopathe, il y aura donc, le plus souvent, 3 étapes, du moins c’est ainsi que je travaille :

  •  La première séance, qui est souvent plus longue que les autres, sera constituée d’une anamnèse (interrogatoire médical reprenant tous vos antécédents), d’un bilan ostéopathique, et d’une première phase de traitement pour faire cesser au plus vite la douleur.

 

  •  Ce que j’appelle la phase de travail, où les séances sont plus rapprochées, le plus souvent entre 3 et 6 semaines. Elle a pour but d’aller enlever un maximum des dysfonctions ostéopathiques, non seulement pour faire disparaître la douleur s’il y en avait une, mais aussi pour améliorer l’état de santé et d’adaptativité globale, pour éviter tout retour de symptômes, redonner de l’énergie, améliorer le sommeil…

 

  •  Des séances d’entretien, tous les 2 à 6 mois, voire une fois par an, en fonction de l’âge, du stress, de l’activité physique, des antécédents… Elles permettront à la prise en charge de redevenir préventive.

 

 

        J’aime comparer la prise en charge ostéopathique aux travaux à faire dans une maison. Notre maison a toujours besoin de menus travaux pour combattre les effets du temps, et éviter qu’elle ne s’abîme. Si l’entretien est fait régulièrement, on limite les risques d’accidents.

 

        Par contre, si on laisse ce tuyau s’user, il va y avoir une fuite, une infiltration, le mur qui se fragilise et les poutres qui pourrissent. Un peu de gel, normalement inoffensif, va induire des fissures de plus en plus profondes, jusqu’à ce que tout s’écroule à cause d’un simple coup de vent. Réparer sera toujours possible, mais beaucoup plus long, alors qu’il aurait suffi d’être vigilant et de changer le tuyau endommagé.

 

         Bien sûr, pour que l’entretien suffise à garder notre maison en état, il faut déjà que la maison soit « au mieux de sa forme ». Si elle est neuve, pas de problèmes, surtout si elle ne subit pas trop de contraintes extérieures type climat difficile, habitants hyperactifs… mais quand on possède une maison qui a déjà vécu, il nous faut d’abord la restaurer. Un simple entretien ne sera plus suffisant, il va, en premier lieu, falloir faire un travail en profondeur, pour repérer tout ce qui pourra être réparé. L’entretien donnera l’impression de pouvoir limiter les dégâts, au début, mais les problèmes reviendront de plus en plus souvent, et de façon de plus en plus gênante, jusqu’à ce que tout s’écroule.

         L’ostéopathie, comme toute médecine préventive, est donc à conseiller pour tout le monde, mais elle est vraiment à privilégier dans certains cas comme :

Cabinet de Brignais

7, Rue du Garon
69530 Brignais
06.58.91.49.23